Nouveau label énergétique

Changement de label énergétique

Dès le 1er mars 2021, ne cherchez plus d’appareils A++ et A+++. L’étiquetage indiquant le niveau de performance énergétique des appareils électriques et électroménagers va être revu et simplifié.

L’objectif? Se mettre en phase avec les derniers progrès en matière de consommation énergétique des appareils et stimuler la fabrication de produits toujours plus performants.

L’étiquette énergétique des nouveaux appareils s’apprête à être remplacée par une nouvelle échelle allant de A à G. La fameuse notation actuelle allant de A+++ à G en passant par A++, A+, A, B, C etc. ne permet en effet plus de donner une vision assez claire au consommateur de ce qu’il achète.

Ainsi, sur le nouvel étiquetage qui entrera en vigueur le 1er mars 2021, un produit anciennement catégorisé A+++ par exemple, pourrait correspondre à un nouveau B ou C. Car la méthode de test et les critères de classification ont été affinés. L'appareil ne consomme pas plus qu'avant mais la norme d'évaluation est simplement revue.

Dans un premier temps, il n’y aura donc plus aucun appareil qui pourra se targuer d’être un A. Cela sera réservé à des appareils encore plus performants qui seront mis sur le marché dans le futur, laissant de la marge pour les évolutions technologiques.

Pourquoi ce changement d’échelle des étiquettes énergétiques?

Au fil des ans, les appareils sont devenus de plus en plus performants. De sorte qu’aujourd’hui, de plus en plus d’entre eux occupent le haut de l’échelle et il devient difficile d’identifier les différences qui peuvent exister entre les produits.

Certains consommateurs s’y perdent et se fient parfois simplement au A, croyant ainsi acquérir un des produits les plus performants du marché, alors qu’en réalité il se trouve déjà quelques échelons plus bas.

C’est pourquoi l’Union Européenne a pris la décision d’adapter son règlement sur l’étiquetage énergétique.

4 catégories d’appareils concernées dès le 1er mars 2021

La nouvelle échelle qui entrera en vigueur le 1er mars 2021 ne concernera d’abord que 4 catégories d’appareils électro-ménagers:

- les lave-linge ménagers et lave-linge séchants ménagers (pas les sèche-linge !) ;

- les dispositifs d’affichage électroniques (téléviseurs et écrans d’ordinateurs) ;

- les appareils de réfrigération (réfrigérateurs, congélateurs et caves à vin) ;

- les lave-vaisselle ménagers

 

La norme pour le paiement écochèques a, de ce fait, également été revue. Vous trouverez plus d'informations ici.

Adaptation paiement écochèques

Les écochèques (électroniques ou papier) sont acceptés dans le cadre légal fixé par la législation belge concernant le commerce. Ils sont limités à 250 € par produit éligible aux écochèques.

A partir du 1er mars 2021 (entrée en vigueur du nouveau label énergétique européen), les écochèques peuvent être utilisés pour l’achat de:

- Les appareils de réfrigération a? usage domestique des classes A, B, C ou D

- Les lave-vaisselle ménagers des classes A, B ou C

- Les lave-linge ménagers et lave-linge se?chants me?nagers de la classe A

- Les dispositifs d’affichage électronique, y compris les te?le?viseurs et e?crans, des classes A, B, C ou D

- Les séchoirs qui disposent du label énergétique européen des classes A+, A++ ou A+++ (pas de changement d'étiquette énergétique pour ces produits)

- Les fours et hottes qui disposent du label énergétique européen des classes A+, A++ ou A+++ (pas de changement d'étiquette énergétique pour ces produits)

Tous les appareils électriques mis sur le marché? avant le 1er novembre 2020 qui disposent uniquement du label énergétique européen des classes A+, A++ ou A+++ et qui peuvent e?tre vendus jusqu’au 30 novembre 2021 .

Afin de vous aider, les produits sur lesquels seront aposés le logo Logo eco sont des produits éligibles au paiement par écochèques.